You are currently viewing Decouvre en quoi consiste la pratique du Jnâna-yoga

Decouvre en quoi consiste la pratique du Jnâna-yoga

Découvre en quoi consiste la pratique du Jnâna-yoga

Le Jnâna-yoga est le yoga de la connaissance où la gloire de l’homme est dans la pensée de Dieu.
On peut définir le Jnâna-yoga par cette phrase, car elle n’exclut aucune forme de vérité dirigée dans ce sens et les embrasse toutes fraternellement. Celui qui vit dans tout, c’est celui qui vit réellement.
Le besoin de l’âme de se connaître soi-même peut prendre de différents chemins. Le Jnâna-yoga, est parfait pour ceux qui veulent tout connaître, comme se connaître soi-même ou la nature de l’univers. Elle inclut également ceux voulant connaître Dieu, découvrir la création et ses lois fondamentales régissant toutes les fonctions.

Il sait au fond que derrière le voile de (l’illusion) de maya, se cache un aspect immense, dépassant sa fonction intellectuelle.
Ainsi toutes ses pensées convergent vers le but et même les plus ordinaires représentent l’enveloppe de l’intention chère à son coeur.Les études des textes Sacrés est le chemin par lequel tout (Janin) passe. L’expérience personnelle découlant des connaissances acquises par les lectures, les pratiques de certaines directives et les guides qu’il rencontre sur sa route vont le guider.

Toujours plus haut dans son ascension vers la Vérité de toute Vérité dans son soi. Il accepte un conditionnement externe d’une vérité, pour pouvoir s’en défaire et par après, chercher la sienne au fond de soi.
Il sait que derrière la face des diverses vérités du monde se cache une seule Vérité absolue et ferme vers laquelle chaque être vivant peut accéder. Finalement chaque être vivant peut trouver l’Unité et la réalisée au delà de tout les enseignements.

D’ailleurs la vie affirme cette réalité avec toute sa force et sa puissance, par contre elle est vécue dans l’oubli d’elle par la plupart des hommes sur terre. En ce grand moment de l’évolution historique de la vie sur terre, elle ( la vie, la terre) nous pousse à chercher cette Vérité comme conséquence naturelle du flux constant de la vie. 

A chaque époque et à chaque moment, elle germe dans le coeur et dans l’intuition des gens. Ceci, avec force, car c’est la force même de l’univers qui nous pousse vers notre éveil dans la conscience.
En Occident, on a tendance à séparer les différentes voies du yoga, donc qu’elles convergent chacune vers le même but. Celui-ci consiste dans la réalisation de Dieu, dans la réalisation de notre être Divin et dans la réalisation de l’Union de l’Amour bercant tout l’Univers et dans laquelle nos vies sont portées.

Vivekananda dit : « Même si le (Vedanta) disparaissait de la terre, la Vérité serait toujours présente en chacun, car chacun est le livre vivant de Dieu.
La Vérité est éternelle, c’est la plateforme de la Création de Dieu, en lui toutes les lois, toutes les justices et bien sur toutes les beautés de la vie. La Vérité et l’absolue de la Vérité est toujours présente depuis la création. Elle ne peut être morcelée, ni divisée et non plus être coupée dans des religions et des courants de la pensée dualiste. 

La Vérité Suprême est Une et c’est à partir de celle ci que toutes les autres vérités sont issues en cohérence avec la vérité Absolue.
Or, on peut passer de vérité relative à vérité relative (je ne comprends pas ?) pendant la recherche, par contre l’intention est pratique et sincère. Le chemin converge et découle de la source de la Vérité Suprême.
Par consuétude on pense que la recherche de la Vérité s’adresse ou personnes un peu hors de la société, des gens soi-disant un peu spécial. Par contre c’est l’état de l’être le plus cohérent, que touts par consuétude il faut que il cherche car la connaissance de soi permet de découvrir le sens de sa propre vie.

Ce sens est propre à chacun et tout le monde le cherche inconsciemment dans les innombrables actions quotidiennes.
La Vérité Unique se trouve dans les animaux, dans les arbres, dans l’eau, dans le ciel,… Partout où le regard humain se tourne lorsqu’il est en mesure de la voir et de la vivre.
On pourrait penser que dans cette observation du monde, il y a une dualité. En réalité, pour pouvoir voir la vérité, il faut l’être d’abord. Ensuite il n’y a plus de séparation entre l’intérieur et l’extérieur, car la Vérité se trouve partout.

Une vérité extérieure reste quand on se trouve encore dans l’identification à la forme. Pas par pas, nous réalisons que la Divine essence de toute chose pénètre chaque chose. Donc, elle n’est pas loin, car tout lui appartient et elle appartient à tous.
L’entraînement dans le Jnâna-Yoga ne peut pas être séparé des autres formes de Yoga. La force et l’amour constant sont nécessaire dans la recherche de la connaissance. De plus, le travail persévérant sur son propre corps est indispensable pour réveiller les perceptions subtiles. Celles ci, le corps est apte à les développer, si nous sommes dans la conscience de l’évolution perpétuelle vers une immensité
attendant la conscience de l’être.

Une force inébranlable est exigée sur le chemin de la conquête de la Vérité Absolue. Elle devient également le remède nécessaire à chaque obstacle se présentant sur le chemin: la maladie, la pauvreté, la tyrannie du monde,… Tout cela est surpassable et retenu comme enseignement ou comme un guide qui montre qu’un chemin lumineux est là. Tout de suite, derrière l’obstacle, qui n’est rien d’autre qu’une illusion de la conscience, se trouve un voile cachant la beauté et la Lumière en soi.
La volonté avec la force, la confiance, la détermination, et la droiture laissent tomber tous les fantômes illusoires pour faire place à une plus grande liberté. Elle fait vibrer le corps, l’âme, l’esprit , tout simplement l’être entier.
Au fond, l’être humain n’a pas besoin d’une réligion rigide et surtout pas une, interprétée par d’autres personnes, selon leur niveau de conscience. Le drame des réligions, les séparations d’idéologie diverses et la dualité sont bien connus et ont déchirés le monde depuis trop longtemps.

Dans le Yoga, il ne s’agit pas d’adopter une croyance écrite comme un livre Sacré et de l’accepter aveuglement. Le mot reste une forme, tant dis que la Vérité en soi n’es pas réalisée librement et bien à l’au-delà des mots. Les mots sont nécessaires, afin de réveiller le précieux en Soi. Par contre ils ne le sont pas pour être adopté par la pensée pour stagner fixement. La stabilité de la Vérité est l’évolution constante vers l’infini et l’Eternité. C’est une grandeur et une transparence encore plus forte à
chaque pas de la conscience. Elle crée une autre libération et une autre fusion à la Lumière, palpitant de l’Amour inconditionnel et (indicible) dans toute la structure de l’être. 

Au fond, nous sommes humain tant que nous le croyons, mais en réalité l’Omniscience et l’Omnipotence sont le fondement dans laquelle il baigne… alors qu’est-ce qu’est l’être vivant? Seule une cellule cosmique de Dieu ayant oublié de l’être dans l’harmonie du tout. Quand il s’ouvre à l’Amour de la Vérité Suprême, alors il y a que la création Divine de l’Amour et de la Vérité qui surpasse le folklore de réligion, n’étant rien d’autre qu’une veste externe. Des fois déchirée , parfois comme vanité, de temps en temps aussi belle. Mais quel est le sens d’avoir et de garder une veste et de négliger celui qui l’habite?

La vraie religion est l’Amour, c’est l’Union avec la connaissance de la Vérité parfaite de l’essence Divine.
Quel autre but pourrait avoir du sens pour un être qui marche sur terre?
Donc on peut résumer le Jnâna-Yoga comme:
· le chemin
· la moyenne
· le but de la réalisation de toutes connaissances
· l’Union avec la Vérité et la liberté Suprême.