Philosophie De L’être Par La Connaissance Du Jnâna Yoga

Philosophie De L’être Par La Connaissance Du Jnâna Yoga

 

Philosophie de l’être

Je suis merveilleusement mère deux fois, avant tout mère de mes enfants. 

Ils ne sont pas les miens, l’Univers m’a donné ce cadeau que j’ai accepté. Comme toutes mamans, je suis imparfaite, je le sais… sauf que j’ai trouvé l’imperfection comme un jeu Divin de l’amour, qui comme par magie, traverse la vie.

C’est comme cela que j’ai appris que tout va bien.

DANS MON INTÉRIEUR :

La mère enseigne la femme, la femme enseigne la mère.

La mère enseigne l’enfant, l’enfant enseigne la mère.

Mais la mère enseigne a la femme qui elle, enseigne à l’enfant comment être un Homme, comment construire sa vie, à partir de son « JE SUIS ».

Ainsi, d’affirmation en affirmation, je suis également mère heureuse de ma fille, qui est heureuse d’être femme et heureuse de sa vie.

Qui je suis ? Je suis avant tout « moi », à l’intérieur de ma vie, là où elle surgit, à la source du « JE SUIS ».

UN JEU :

Ça semble un jeu de mots, et pourtant c ‘est ce que je suis… LA VIE.

Au-delà de tout, au-delà du monde, au-delà des formes, au-delà des pensées, au-delà des sentiments, au-delà de cette émotion, et pourtant, je suis ici, également, pour toi qui lit, c’est le jeu de la vie.

POUR TOI QUI ME LIT :

Pour toi je suis dans le monde, je suis dans la forme, je suis dans la pensée, dans une émotion de te rencontrer.

A mon regard, tu es très important, car la vie que je chéri, c’est la vie également en toi qui dit : JE SUIS.

NOTRE HISTOIRE :

Puisque ce que je suis est si chère à mon cœur ainsi comme tu es chère ou tienne, je vais te raconter l’histoire dans laquelle tu te retrouveras.

C’est une histoire ancienne, faite de beaucoup de sens et très intense. Tellement tu seras surprise, tu aimeras. Elle commence au début des temps reculés dans l’espace sidérale, au-delà de toute notion d’hommes et de femmes, et de toute séparation, de toi et de moi, là où nous étions, UN, ou plus profond, dans un repos éternel et sans création, dans la béatitude intérieure du tout.

Puis le tout explosa de joie, de lumière et de gaîté, agité s’exprima, en feu et en flamme, dans le froid sidéral, se condensa, son mouvement créé les vents, des pluies tombèrent des sentiments, de la mère qui dans la joie créa ma vie, et la tienne aussi. 

Ça fait très lointain, au-delà de ma vision du temps :

Peut-être dans le tout féminin et masculin, ce n’était pas la mère qui explosa, mais le père qui également dans la joie, donna un univers d’étoiles et de galaxies dans lesquelles toi et moi, sommes ici. Peut-être est-ce l’eau qui a cassé, et que le feu de l’amour a caressé la création qui est née.

L’important c’est que je suis là avec toi, depuis des eon, de forme en forme, partielle de lumière, vent chaud parfois, froid et tendre comme la terre, doux comme la mère, dans une larme parfois je suis car ainsi, c’est la vie.

MON SOURIRE :

La vie veut vivre tout le temps s’amuser à l’infini, éternellement présent, dans la joie d’être ce qu’elle est, comme un bébé souriant, comme un enfant joyeux, comme une femme heureuse, comme une mère merveilleuse qui, dans les yeux de ses enfants se voit naître à chaque instant.

Je suis la mère de la mère, et la fille de la fille, c’est ainsi que le monde tourne, la terre c’est moi, l’eau c’est moi, de vent je souffle, de respire je baigne dans l’amour de mon cœur JE SUIS.

POURQUOI JE SUIS :

Je suis là pour jouer, je suis là pour aimer, je suis là pour me demander pourquoi le monde à oublier le sens de la vie, la joie d’être crée, par la mère et par le père, et dans la vie se sentir aimé.

Je t’aime beaucoup, car mon cœur est fait d’amour, amour des enfants, amour de la terre, amour de la Mère nourricière de l’univers dans laquelle toi et moi nous faisons UN.

Dans une forme différente, avec un nom qui est un son, créé dans le rêve de tes parents, qui ont aimé te donner la joie tant oubliée, parfois aussi de toi.

JE SUIS LA :

Je suis là pour me rappeler qui je suis vraiment, c’est ma grande passion, c’est pour cela que je vis, c’est pour cela que je suis, c’est pour cela que je peux te dire que toi aussi tu peux être dans ton cœur l’explosion d’amour et de lumière, que la terre attend pour fêter la joie de t’avoir en Soi.

JE TE DIRAI :

 Pas après pas, je te dirai comment trouve l’amour que tu es.

 

Yoga et protezione

Regarde le calendrier des cours inscris-toi pour la méditation gratuite

Laisser un commentaire